Quel ROI pour le Digital RH ?

En marge de la publication de l’Etude « Une fonction digitale RH engagée à accompagner la transformation numérique de son entreprise » menée auprès d’un panel de 76 DRH, nous vous invitions à retrouver chaque semaine sur notre Blog, des extraits et des temps forts de notre étude.

N’hésitez pas à réagir et à partager votre avis sur les thèmes développés et à nous faire part des initiatives à l’œuvre au sein de votre organisation !

——————————————

Innovantes et disruptives, les applications digitales sont des vecteurs de performance, car  elles permettent de faire mieux, plus vite et plus simplement. Le digital fluidifie l’organisation du travail, en instituant un chainage rapide et homogène des processus, et en mettant à disposition immédiatement et simultanément un grand volume de données analytiques.

Faut-il, et si oui, comment évaluer le ROI[1] d’une stratégie digital RH ?

Une première analyse quantitative permet d’identifier des critères simples d’amélioration de la performance RH et des coûts de gestion :

  • L’automatisation d’activités consommatrices de temps (gestion administrative notamment),
  • La génération d’économies d’échelle liées à la dématérialisation,
  • La réduction des coûts de structure, de sourcing, de recrutement et de communication par la ré-internalisation de la compétence,
  • Des facilités de déploiement et de mise en œuvre (moins d’un an de déploiement contre un chantier de 2 à 5 ans pour une solution type ERP).

Cependant, l’adoption des technologies digitales accroit les coûts de transformation et de formation des collaborateurs à ces outils, à travers :

  • Le développement d’infrastructures informatiques nouvelles et la conduite d’actions de sécurisation des réseaux,
  • La conception d’un dispositif global de conduite du changement, comprenant le plan de montée en compétences des acteurs impliqués,
  • Les actions d’adaptation légale et réglementaire.

Plus que ROI, il faudrait donc parler de « retour sur objectifs ciblés », chaque entreprise étant en charge de définir la performance attendue du déploiement de sa stratégie digitale. C’est une vision plus long termiste et qualitative du ROI, qui pour objectif une optimisation des processus RH dans leur globalité. Cela passe par le recentrage de l’intervention de la fonction RH, là aux activités « cœur de métiers », afin de focaliser les énergies sur les expertises et augmenter les périmètres de population gérée. Cela comprend également le décloisonnement des processus grâce à l’interconnexion des SIRH en mode intégré. Développement RH, formation, gestion des compétences sont gérés depuis une plateforme unique et collaborative. La simplification de l’urbanisme SIRH permet une meilleure traçabilité des données et plus de partage de l’information. Le digital permet également une redistribution des tâches entre le collaborateur, le manager et le RH pour plus de fluidité et des gains de temps. Les outils collaboratifs œuvrent pour un meilleur partage des savoirs en interne et l’alimentation de l’intelligence collective. Enfin, les outils du Big Data ont vocation à optimiser le décisionnel RH et à permettre un pilotage qualitatif des données RH.

Dans cette optique, deux points de vigilance devront être considérés attentivement par les DRH :

  • Tout d’abord, l’accompagnement des équipes RH dans ces mutations : l’évolution de leur propre cœur de métier et la transformation du rapport qu’ils entretiennent avec les collaborateurs ;
  • D’autre part, la conciliation de cette performance économique et organisationnelle avec la réalité sociale de l’entreprise. L’autonomie dont bénéficient les collaborateurs, notamment à travers les usages nomades, fragilise le lien entre la fonction RH et sa population. Il est donc essentiel de veiller à l’intégration du digital à la transformation positive des modes de travail, tout en favorisant la création de lien social.

Retrouvez plus de détails sur ce thème, et sur les autres processus RH dans notre étude, consultable dans son intégralité ici.

Auteur : Camille Charmasson, Consultante RH-Management

[1] ROI (« Return on Investment » ou « retour sur investissement ») : rentabilité calculée à partir d’un investissement initial

Quel ROI pour le Digital RH ?
5 (100%) 1 vote

Leave a Comment