Une fonction RH légitime pour accompagner la transformation digitale de son entreprise

En marge de la publication de l’Etude « Une fonction digitale RH engagée à accompagner la transformation numérique de son entreprise » menée auprès d’un panel de 76 DRH, nous vous invitions à retrouver chaque semaine sur notre Blog, des extraits et des temps forts de notre étude.

N’hésitez pas à réagir et à partager votre avis sur les thèmes développés et à nous faire part des initiatives à l’œuvre au sein de votre organisation !

Une légitimité qui passe par la digitalisation de la fonction RH

Le Digital représente une opportunité décisive pour la fonction RH d’affirmer une place de choix au sein de son organisation. La digitalisation de ses propres processus, aujourd’hui largement engagée, est menée de façon plus ou moins consciente et orchestrée selon les organisations. Les enseignements tirés de cette métamorphose culturelle et technologique l’encouragent à se positionner comme un moteur d’innovation. Un constat partagé par notre panel de DRH qui considère à 68 % qu’une fonction RH proactive sur la transformation digitale sera davantage légitime pour accompagner les transformations au sein de l’organisation.

picture 1

Des projets digitaux principalement portés par la DG et la DSI, mais une forte implication de la fonction RH dans un rôle d’accompagnateur du changement.

Si le sujet du Digital est reconnu comme un enjeu majeur par les DRH, la gouvernance des projets pose question. Toutes les Directions de l’entreprise sont susceptibles de se positionner sur le sujet du Digital : La DSI est naturellement en alerte sur les impacts des évolutions technologiques alors que les Directions Marketing et Commerciales cherchent à intégrer les nouvelles technologies pour améliorer leur impact client.

Pour autant, lorsqu’il s’agit de porter les projets digitaux dans leur ensemble, aucune Direction ne possède l’ascendant pour s’imposer aux autres Directions. La fonction RH doit donc pouvoir faire valoir la pertinence de son positionnement afin de trouver sa place vis-à-vis des autres Directions. Son autorité est d’autant plus crédible que pour 28% des entreprises, la fonction RH est systématiquement impliquée dans les projets digitaux de son entreprise.

picture 2

Sa légitimité se caractérise aussi par le fait qu’elle est majoritairement impliquée dès le début du projet (55 % des cas), voire au moment de la mise en place du projet (31 % des cas).

picture 3

Pour près de 60 % des DRH interrogés, le Digital est un sujet traité dans la gouvernance existante et pour lequel le positionnement de la RH doit se situer à un niveau d’accompagnateur/ contributeur, davantage qu’à un niveau de chef d’orchestre (28 %). A terme, sur certaines thématiques relevant de son champ d’intervention, une évolution du positionnement de la DRH vers un rôle de leader est tout à fait pertinente et souhaitable.

picture 4

L’intégralité de notre étude est consultable ici.

Auteur : Simon Brossard, Chef de projet, RH-Management

 

Noter cet article

Leave a Comment