Le Binôme PDG – DRH : colonne vertébrale de l’entreprise

Retour sur un après-midi mettant à l’honneur les DRH au cœur de la stratégie de l’entreprise

Jeudi 28 mars 2019, c’est au Palais Brongniart, pour la 16ème édition du trophée des binômes que s’est tenu un après-midi sous le signe de la modernité des ressources humaines. Au programme : open forum de pitchs de startups RH, remise de trophées spéciaux du jury de l’écosystème RH, un débat d’actualité sur ce qui agite notre pays – le grand débat national – et enfin, la tant attendue remise des 4 trophées Binômes PDG / DRH.

3 minutes pour convaincre : les start-ups pitchent

Ce sont les pépites RH&M, startups RH innovantes et originales sélectionnées par le groupe RH&M, qui lancent les festivités. Dernier club né du groupe RH&M, les pépites RH&M sont un share tank regroupant des startups RH prometteuses, aux thématiques diverses et variées, incarnant la pensée disruptive des ressources humaines. Ces pépites font l’originalité de cette édition des trophées des binômes PDG/DRH, qui démarre ainsi en donnant matière à réfléchir aux acteurs RH réunis dans la grande salle, avec trois minutes chacune pour convaincre l’auditoire.

Notre attention a été successivement captivée par Neobrain, jeune acteur dans les Saas de gestion des compétences, mais aussi Lily vous facilite la vie, une application pensée pour vos collaborateurs pour tous les tracas du quotidien – dont le pitch, construit en rythme ternaire, a eu le mérite d’être suffisamment impactant pour percer malgré le brouhaha ambiant. Nous avons également découvert Skillsday, Bonanza ou 360Learning. La variété des startups et la maturité de leurs pitchs font écho à la place prépondérante que l’on reconnaît de plus en plus aux RH dans l’entreprise, mais surtout à l’intérêt grandissant des grands groupes pour l’offre qualitative de ces startups.

Une première partie sous le signe de l’esprit critique

En introduction à la remise des trophées des binômes PDG-DRH 2019, la maîtresse de cérémonie, Delphine Lancel – Directrice Générale du Groupe RH&M – évoque l’époque périlleuse et merveilleuse dans laquelle nous vivons, source d’angoisses pour les organisations mais pleine d’opportunités.

Delphine Lancel accueille dans un premier temps Nicolas Bouzou, co-auteur de La Comédie inhumaine avec Julia de Funès. Ce binôme d’écriture, qui a déjà vendu plus de 50 000 exemplaires, remporte le premier trophée spécial du jury de la cérémonie pour ce livre audacieux et addictif. Julia De Funès, n’ayant pu faire le déplacement, Nicolas Bouzou accepte le prix en leurs noms et au passage nous livre plusieurs anecdotes « Avec Julia, on ne fait pas les malins avec ce livre… C’est un livre sur le management mais ni l’un ni l’autre nous ne manageons et on sait que c’est l’un des boulots les plus difficiles ».

Ils ne managent pas, certes, mais apportent un regard critique extérieur sur le vrai mal managérial de notre époque, le trio du : manque de sens, manque d’autonomie et manque d’autorité (dans le sens d’augere, i.e. augmenter ; ce qui signifie que le manager est là pour faire grandir ses collaborateurs). Leur succès, le doivent-ils à la crise sociétale que nous traversons ? Ce livre est-il une prise de conscience ou un message d’espoir ? Nicolas Bouzou clôt son passage sur scène en nous partageant que des lecteurs reviennent vers eux en leur disant qu’ils offrent ce livre à leurs dirigeants pour qu’ils comprennent certaines absurdités du management moderne et y renoncent.

La success story d’une start-up

Le second trophée spécial du jury est remis au binôme CEO-COO de la startup Speach me, Najette Fellache et Kader Garnier-Aw. Speach me révolutionne les tutoriaux en vidéo en rendant la vidéo interactive, et de fait, repense le contenu vidéo au sens large : il devient plus accessible et actionnable pour les départements RH et formation. Le binôme est notamment reconnu pour diriger une des rares startups RH françaises à s’être aussi bien exportée à l’international – avec aujourd’hui un total de 15M$ levés, dirigée par une femme CEO et avec moins de 6 ans d’existence.

Quatre binômes passionnants et un coup de cœur

Se tient un débat d’actualité sur le Grand Débat National entre Nicolas Bouzou et Jean-Hervé Lorenzi et modéré par François-Xavier Pietri, avant la présentation successive des quatre binômes PDG/DRH lauréats puis au grand prix coup de cœur de global RH.

Le premier binôme à être présenté est celui de Mersen, Luc Themelin (PDG) et Estelle Legrand (DRH) incarnant l’Harmonie Libérée. Ce binôme « bâtisseur-fonceur » résume son rôle à celui de passeurs, « on prend l’entreprise et on l’accompagne, puis on la passe à quelqu’un d’autre ». Forts de 90 sites dans 35 pays différents, nous avons été marqués par l’état d’esprit agile du binôme « rien n’est figé » qui s’inspire d’éléments culturels de chaque pays – de la culture de la performance américaine, qui vient ajouter du pragmatisme, à la culture de la rapidité chinoise, fondamentale pour faire face à la diversité et complexité… Ce binôme a suscité notre curiosité par son dynamisme et flexibilité.

Le deuxième binôme est celui de Pernod Ricard, décrit sous le nom de « Transformation et Accélération ». Il s’agit d’un binôme marquant par son entente et la volonté du PDG d’être au plus près de la direction RH et de l’ensemble des collaborateurs de son entreprise. Ils évoquent ainsi des sessions de revues des talents aux quatre coins du monde pour aller à la rencontre des collaborateurs.

Le troisième binôme Fnac Darty est reconnue pour son action en « Transformation et de l’engagement collectif ». Là encore, ce binôme nous a marqués par son dynamisme, sa complémentarité et son envie d’oser pour rendre plus performante la stratégie de l’entreprise de faire des RH un levier fondamental à son service.

Enfin le quatrième binôme est celui de Verallia. L’alliance du PDG et DRH est la source de grandes richesses pour l’entreprise, pour relever les défis des transformations : ce binôme joue un rôle crucial et leur collaboration ne va  que s’accentuer dans les années à venir, de par la dimension digitale. Dans une étude récente menée par le Cercle Humania auprès des DRH des plus grandes entreprises, ils sont 96% à considérer la digitalisation comme l’évolution la plus susceptible de faire évoluer la fonction RH dans les prochaines années.

A la fin de la cérémonie, le public présent a pu voter pour son binôme coup de cœur, et c’est Pernod Ricard qui a remporté l’ultime trophée, le vote du public.

Et vous, de quel type de binôme bénéficie votre organisation ?

Un article rédigé par Salomé Bidaux et Jules Simonin, en partenariat avec le blog Digital Corner 

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter : Maud Ayzac

Leave a Comment