Salon Solutions RH Lyon 2019 : quelles innovations digitales pour la Direction des Ressources Humaines ?

Wavestone s’est rendu à la 8e édition du Salon Solutions RH qui se tenait à la Cité Centre de Congrès Lyon les 18 et 19 novembre. Nous pouvons retracer cet événement en quelques chiffres :

  • 1700 visiteurs professionnels
  • 21 conférences
  • 22 ateliers
  • 80 exposants venus de Rhône-Alpes, du Grand Sud Est et de région parisienne

Revenons sur ces deux jours dédiés à la modernisation des Ressources Humaines grâce aux nouvelles technologies.

Un programme de conférences qui mettait la digitalisation RH à l’honneur

Le salon a été rythmé par une alternance de conférences et d’ateliers sur les thématiques structurantes des RH aujourd’hui : les SIRH, la formation digitale, le numérique pour faciliter l’attraction et fidéliser des talents, l’automatisation des processus RH, les nouvelles technologies au service de la qualité de vie au travail, la conduite du changement dans le cadre d’une transformation numérique,…

Depuis plusieurs années, le domaine de la formation est en évolution constante : nouveaux services, meilleure transversalité entre processus, maturité croissante du marché. Dans un contexte de transformation des métiers qui s’accélère, des usages et modes de consommation qui évoluent, c’est un thème sur lequel de plus en plus de DRH sont attendus.

La question de l’évolution de la formation a ainsi fait l’objet d’une conférence animée par Michel Diaz de Fefaur, qui a dressé le bilan du Digital Learning en cette fin d’année 2019 et les enjeux qui émergent :

  • Comment le blended learning vient bousculer les entreprises désormais bien habituées aux eLearnings
  • Quelles plateformes choisir parmi la multitude de Learning Management Systems (LMS) existant sur le marché
  • Le mobile learning comme outil principal de formation à certains endroits du globe (en Chine notamment)
  • La gestion de la formation comme angle mort des LMS, avec certaines fonctionnalités de gestion de la formation non prises en charge par les LMS  comme le suivi des paiements et factures ou le suivi RH des parcours et des compétences

Plus généralement, les Directions des Ressources Humaines doivent apprivoiser deux problématiques liées à la mise au centre de l’expérience apprenant :

  • D’une part, d’un point de vue collaborateur, il s’agit de comprendre les moyens d’accéder au contenu mis à disposition par l’entreprise de façon simple, lisible et dans un format attractif. En d’autres termes, de quelle manière l’entreprise peut atteindre l’apprenant via les codes du digital ? C’est la grande question qui anime et fait le succès aujourd’hui du marketing digital de la formation (teasing, support managérial, communication).
  • D’autre part, une fois entré dans l’environnement de formation, comment est-ce que l’apprenant peut distinguer les contenus appropriés et adaptés à son profil spécifique parmi la myriade de contenus digitaux ? Cette question ouvre les portes au développement de l’IA dans la formation. Les solutions intégrant l’IA à divers degrés permettent en effet, sur la base des données des apprenants, de faire le tri et de rendre visible le bon contenu au bon pour moment pour l’apprenant.

Ceci étant, nous ne devons pas perdre de vue que le digital répond à un objectif précis de montée en compétences de l’apprenant. Il ne doit pas être considéré comme une fin en tant que telle pour l’apprentissage.  Il doit être envisagé comme une opportunité d’adresser un contenu de qualité aux apprenants et non comme un réflexe dans les différentes étapes de la formation. Enfin, il est clé que le digital s’insère parfaitement dans le flot des activités opérationnelles des apprenants, afin que les collaborateurs apprennent graduellement en continu.

Une sélection d’exposants aux solutions innovantes

Cette 8e édition était également l’occasion pour 80 exposants de présenter leurs solutions.

Côté recrutement, on pouvait noter la présence de Smartrecruiters, plateforme Saas qui facilite l’acquisition de talents. Dans un contexte de digitalisation des processus RH, la palette des outils numériques dédiés au recrutement n’a cessé de s’élargir. S’appuyer sur le digital pour recruter ne signifie plus seulement diversifier ses modes de sourcing mais également améliorer l’expérience candidat en ligne, proposer une évaluation à distance, développer le recrutement via mobile,… Si les entreprises souhaitent effectivement bénéficier des richesses de tous ces outils, elles sont néanmoins confrontées à la diversité de plateformes et d’interlocuteurs. Smartrecruiters simplifie leur démarche en proposant une plateforme Saas avec 12 logiciels de recrutement réunis en un seul endroit.

Après l’attraction des talents, place à la fidélisation ! Favoriser l’engagement de ses salariés en les envoyant découvrir une autre entreprise ? C’est le pari pris par Cameo. Ici, il n’est plus question d’une mobilité verticale, horizontale ou encore géographique, mais bien d’une mobilité d’une entreprise à une autre. Les salariés de grands groupes ont l’opportunité d’effectuer une mission de 3 à 6 mois en startup. Ils restent légalement rattachés à leur entreprise tout en bénéficiant du regard neuf d’une startup. Cette démarche considérée comme une formation certifiante répond ainsi aux enjeux de réengagement des salariés dans l’entreprise.

Pour finir, la question de l’évolution de la formation étant centrale pour les Directions des Ressources Humaines que nous accompagnons, nous avions prévu de nous arrêter au stand d’ExperQuiz afin qu’ils nous en disent plus sur leur approche d’évaluation en ligne des apprenants. Peu équipé dans l’objectivation des évaluations, le service formation des entreprises a pourtant besoin de réaliser des questionnaires fiables, performants et pertinents pour tester l’ancrage des connaissances auprès des collaborateurs. ExperQuiz apporte son soutien aux professionnels RH en proposant une plateforme web capable d’objectiver les questionnaires. Plusieurs moyens sont utilisés, comme par exemple la possibilité de demander aux utilisateurs d’émettre des remarques sur les questions, pour mettre en lumière celles qui ne seraient pas appropriées. Plus intéressant encore, cette plateforme permet l’analyse de la corrélation moyenne entre la difficulté du test dans son ensemble et la difficulté de chaque question. Si une incohérence est détectée, cela permettra de réaffecter le niveau de difficulté de la question concernée.

Ces deux jours de salon étaient ainsi riches en rencontres inspirantes et en découvertes. Rendez-vous maintenant les 17, 18 et 19 mars 2020 pour l’édition parisienne du Salon Solutions RH à la Porte de Versailles.

 

 

 

Margaux COHEN-SALMON Analyste

 

 

 

Julien ESCANDE Senior Manager

Pour en savoir plus, vous pouvez le contacter à :

julien.escande@wavestone.com

 

 

Jean-François BUTEZManager

Pour en savoir plus, vous pouvez le contacter à :

jean-francois.butez@wavestone.com

 

Leave a Comment