Accompagnement psychologique et gestion de crise … comment prévenir les risques psychosociaux et les traiter

En temps de crise, les entreprises doivent redoubler d’attention pour éviter une éventuelle dégradation de l’état de santé psychologique des salariés. Elles doivent faire face à divers changements engendrés par un bouleversement du contexte économique, concurrentiel, technologique mais également politique. Ainsi, de nombreux projets de transformation apparaissent au sein des organisations ce qui déstabilise le quotidien des salariés et nécessite une écoute et un soutien particulier.  

Selon l’édition 2020 du baromètre Pros-Consulte, « les changements de contexte et d’organisation de travail sont les principales causes de souffrance en milieu professionnel ». En effet, cette étude démontre que les contraintes inhérentes à l’organisation du travail, ainsi que les changements de contexte de travail, représentent les deux facteurs les plus importants de stress en milieu professionnel, soit 51% sur 12 777 salariés interrogés.  

 

1. Accroissement des risques psychosociaux : conséquences des transformations en entreprise 

Ces transformations exposent les salariés à des modifications importantes des manières de travailler, de s’organiser, de collaborer, de rendre service aux clientsDes risques psychosociaux peuvent apparaître à l’origine de l’activité, de l’organisation et des relations au travail.  

L’INSERM donne pour définition, « Les RPS sont la combinaison d’un grand nombre de variables, à l’intersection des dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l’activité professionnelle, d’où leur complexité et leur caractère souvent composite ». Ces situations au travail ont un impact sur la santé des salariés, telque l’épuisement professionnel, la dépression, la démotivation, et parfois même un acte allant jusqu’au suicide, accentuées par le manque de soutien des supérieurs et un manque de considération. Il existe trois grands types de risques psychosociaux qui sont les suivants :  

Ainsi, ces risques peuvent découler des résistances au changement, plus ou moins importantes selon la réaction du salarié. Jean Paul LUGAN précise que « les premiers besoins que cherche à satisfaire tout individu concourent à protéger sa santé physique et mentale ».  

De ce fait, une augmentation de l’absentéisme, une baisse de productivité, un accroissement des grèves, de nombreux turnovers et des violences au travail se font ressentir au sein des entreprises. Celles-ci doivent donc agir pour prévenir ces risques en mettant en place des actions de prévention.

 

2. Prévenir et accompagner les risques psychosociaux 

Afin de réduire ces risques dont la souffrance au travail, une démarche d’accompagnement des collaborateurs se révèlent être nécessaire.  

Il existe plusieurs moyens d’accompagnement du changement via la prévention des risques psychosociaux qui s’aménage autour d’un cadre réglementaire : document unique d’évaluation des risques professionnels et diagnostics sociaux. 

Les diverses initiatives existantes en interne peuvent être les suivantes : 

  • Soutien RH : promouvoir le bien-être et la qualité de vie au travail, préserver un bon climat social et des actions de communication ; 
  • Management : réguler la pression et entretenir un niveau de performance convenable, évaluer le degré d’adhésion de l’équipe afin d’établir un plan d’action et analyser la culture d’entreprise et le statut des salariés (moyenne d’âge, motivation via des indicateurs sociaux, etc.). 

L’employeur peut également faire appel à un psychologue externe à l’entreprise, afin d’accompagner les collaborateurs individuellement ou collectivement. Cette démarche permet de garantir la confidentialité, la neutralité et la bienveillance nécessaire à la libération de la parole. 

La Direction des Ressources Humaines détient un rôle primordial dans la gestion du changement grâce à sa fonction d’accompagnement des salariés, de communication et de formation. Cette approche permet de mener avec efficacité et apaisement ces différentes transformations. 

 

3. Illustration de la démarche Wavestone … un acteur de prévention  

Afin d’accompagner des situations de souffrance au travail et la prévention des risques psychosociaux dans un contexte de crise, Wavestone propose un accompagnement psychologique individuel via une séance d’écoute et de soutien avec un psychologue au travail (en présentiel ou à distance), mais aussi un accompagnement collectif par une animation de groupes de parole (en présentiel).   

La démarche d’accompagnement des Risques Psychosociaux de Wavestone :  

Wavestone dispose également d’une large palette d’outils psychométriques qui peuvent permettre aux bénéficiaires une prise de conscience des causes des difficultés vécues dans leur quotidien professionnel et d’objectiver la prise de conscience de son capital humain ainsi que l’accompagnement. 

L’objectif de cette démarche est de renforcer le dispositif existant et d’aider les collaborateurs à maintenir ou restaurer un niveau d’équilibre psychologique dans leur contexte de travail et dans leur vie privée. De plus, les informations recueillies confidentiellement lors de l’accompagnement pourront contribuer à l’identification et la compréhension des risques professionnels. 

——-Katarina MIRKOVICConsultante
Pour en savoir plus, vous pouvez contacter :
Sabrina YOUNSI YUTHSenior Manager
sabrina.younsiyuth@wavestone.com

Autres articles en lien qui pourraient vous intéresser

Leave a Comment