Les enjeux de la simplification du bulletin de paie

Mesure prévue depuis un certain nombre d’années, la simplification du bulletin de paie devient un objectif pour le gouvernement à court-terme puisque 2017 serait l’année d’entrée en vigueur pour la majorité des entreprises (2016 pour les entreprises volontaires).

Les objectifs de simplification du bulletin de paie sont multiples :

  • Réduire sa longueur : avec en moyenne une quarantaine de lignes par bulletin, la France est mauvais élève comparé à d’autres pays d’Europe et aux Etats-Unis ;
  • Faciliter sa compréhension : rendre plus clair et compréhensible les prélèvements effectués sur le salaire brut aux salariés, telle est la mission de cette simplification.
  • Les options envisagées sont multiples : regrouper les cotisations par thème (chômage, santé, retraite, etc.), séparer clairement la part salarié de la part employeur, affichage du montant total du salaire (salaire brut et cotisations employeur, etc.)
  • Diminuer son coût : en supprimant certaines obligations de transmission aux salariés de bulletins complémentaires en termes de versement de participation et d’intéressement, les coûts seraient ainsi réduits.

Les enjeux complémentaires de cette simplification sont, bien entendu, d’aller plus loin en plaçant la dématérialisation de la transmission du bulletin de paie qui est peu répandue de nos jours en France au cœur du sujet puisqu’étant un réel levier de réduction des coûts pour les entreprises.

Plus globalement, il est nécessaire d’intégrer dans cette réflexion le prélèvement à la source des impôts en tant que véritable enjeu ainsi que le coût d’un tel projet de simplification du bulletin de paie pour les entreprises au risque de déporter de l’Etat vers ces dernières le CHOC de simplification et de devoir subir et ainsi amortir sur plusieurs années les coûts de cette mesure.

Auteur : Aurélien Bac, RH – Management

COMMENTS

  • L’enjeu principal serait bien d’apporter de la clarté pour améliorer la compréhension et l’identification par les salarié de ce à quoi ils paient et bien comprendre à quoi servent ces différents prélèvements. Car actuellement, le salarié ne regarde bien souvent que le solde net directement en bas…

  • Certaines mentions sont interdites : exercice du droit de grève et fonction représentant du personnel.

Leave a Comment