Une ambition nouvelle pour la DGAFP, DRH de l’Etat

La DGAFP, grande direction générale placée sous double tutelle du 1er Ministre et du Ministre de la Fonction publique, vient de se voir confier de nouvelles missions, qui, à terme, devraient la positionner en véritable DRH de l’Etat.

Jusqu’ici, la DGAFP avait pour missions « traditionnelles » de faire appliquer avec rigueur et équité les grandes règles du statut général, garantissant la cohérence et l’unité de la fonction publique. Elle apporte au Gouvernement et aux ministères une expertise en matière de règles statutaires, de rémunération, de retraites, de temps de travail, d’action sociale ; elle exerce sa tutelle sur les écoles administratives interministérielles (Instituts régionaux d’administration, École nationale d’administration). Elle est responsable du suivi du dialogue social avec les organisations syndicales.

Elle anime, en coordination avec les DRH ministérielles, la gestion des ressources humaines de l’État en veillant à la cohérence des politiques de ressources humaines.

Trois grandes missions structurent son activité :

  • une expertise juridique pour toute la fonction publique: évolution de la place respective du grade et de l’emploi, recomposition de la GRH pour maintenir et renforcer l’attractivité de la fonction publique, reconnaître les compétences, simplifier les règles de gestion pour mieux piloter par objectifs ;
  • un rôle de concertation pour faire vivre le dialogue social dans la fonction publique, y compris pour mieux aider les ministères sur les discussions indispensables en vue des évolutions de la gestion des personnels ;
  • le pilotage de la politique des ressources humaines : nouvelles modalités de gestion, gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences, systèmes d’information, passerelles entre fonctions publiques, gestion de l’encadrement supérieur, formation…

Ces missions ont été réaffirmées au cours des dernières années par la conclusion d’importants protocoles d’accords portant sur la rénovation des statuts et l’action sociale (2006), la formation continue (2006), l’amélioration des carrières et l’évolution de l’action sociale (2006-2008), la rénovation du dialogue social (2008), le pouvoir d’achat (2008), la santé et la sécurité au travail (2009) et la lutte contre la précarité dans la fonction publique (mars 2011).

En 2012, la DGAFP s’est engagée à être toujours plus attentive à la responsabilité sociale de l’État-employeur et à la gestion durable des ressources humaines. Dans cette optique, et pour optimiser son efficacité, la DGAFP a évolué vers une organisation qui valorise davantage les compétences de ses agents, renforce la cohérence d’ensemble de son action et la lisibilité de ses missions.

Une étape supplémentaire vient d’être franchie fin 2015 avec la volonté du 1er Ministre (intervention du 2 novembre 2015 devant les directeurs d’administration centrale) de faire de la DGAFP la DRH de l’Etat (DRH groupe de la Fonction Publique). Son directeur, Thierry Le Goff, nommé le 14 octobre, est chargé d’élaborer une stratégie RH interministérielle qui mettra en cohérence l’ensemble des politiques RH ministérielles.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Auteur : Philippe GOT, Senior Business Advisor

 

Leave a Comment