Interview de notre Coup de Cœur Innovation RH 2015

Kurt Salmon RH – Management participe chaque année à la remise des Prix Innovation RH et Prix RSE organisée par le Cercle Humania. A ce titre, Kurt Salmon RH – Management a analysé et benchmarké les 11 projets d’Innovation RH et 5 projets RSE, visant ainsi à disposer d’une visibilité globale sur les priorités actuelles et les thèmes qui seront les priorités de demain des sociétés dans ce domaine.

Kurt Salmon a souhaité attribuer un Coup de Cœur Innovation RH à Carrefour pour son projet « Un nouveau siège social conçu autour du bien-être des collaborateurs, de la convivialité et du partage ».

 

Dans ce cadre, nous avons interviewé Fabienne Torrenti, Directrice des Services Généraux de Carrefour et chef du projet « Un nouveau siège social conçu autour du bien-être des collaborateurs, de la convivialité et du partage », Coup de Cœur Innovation RH de Kurt Salmon.


Non, il ne s’agit pas du Club Med, mais bien d’une entreprise qui a transformé l’environnement de travail de ses salariés en un lieu de services et de convivialité…

 

Kurt Salmon RH-Management : Au-delà des raisons initiales de l’emménagement du siège social sur ce nouveau site, ce projet a-t-il représenté une opportunité d’évolution pour Carrefour en termes de modes de travail, voire même de culture d’entreprise ?

Fabienne Torrenti (FT) : Le projet de siège social conçu autour du bien-être est le prolongement, la suite logique de tout ce qui a déjà été initié par Carrefour avant son déménagement : La Charte de la parentalité, la gestion des horaires, le Family Day, la crèche… et effectivement, le déménagement a représenté une belle opportunité pour Carrefour d’améliorer, avec les partenaires sociaux et les collaborateurs, les conditions de travail et le bien-être de tous.

Le dialogue avec les partenaires sociaux et les « résidents » est d’ailleurs toujours ouvert permettant l’amélioration continue des « fondations » de ce nouveau siège.

(KS RH-M) : Avez-vous atteint les objectifs que vous vous étiez fixés ? Notamment de conserver le maximum de compétences, maintenir un climat social serein et offrir des conditions de travail adaptées ?

(FT) : Des équipes, tel que le service banque, se trouvent encore à Evry mais les salariés qui devaient être transférés ont tous été transférés à Massy.

L’équipe projet est satisfaite des résultats mais toujours à la recherche d’améliorations tant sur la diversité de services proposés que sur le plan technologique.

En effet, la fonction RH de Carrefour se développe en permanence pour prendre en compte l’évolution de l’environnement externe et à ce titre digitalise certains services : il ne s’agit plus seulement de gérer individuellement les « résidents », mais des communautés de « résidents ». Cela passe notamment par l’utilisation des nouvelles technologies (applications, plateformes collaboratives, …) qui demande nécessairement des évolutions d’équipements, de matériel…

De nouvelles activités, modes de travail ont également fait leur apparition, tels que des groupes de composition florale, des cours de préparation de sushis, de yoga, l’organisation de répétitions musicales ou le télétravail, actuellement en phase de test.

Je suis heureuse de répondre au téléphone car nous offrons du bonheur à nos résidents.

(KS RH-M) : Qu’est-ce qui distingue, selon vous, votre approche du sujet « qualité de vie au travail » de celles d’autres entreprises ?

(FT) : 1° L’identification de communautés (sportives, artistiques,…) et de leurs besoins pour être en mesure de leur proposer des services adaptés ;

2° L’animation de ces mêmes communautés par l’effet des réseaux / des nouvelles technologies ;

3° Rendre les « résidents » acteurs de leur bien être en les encourageant à être force de proposition. L’entreprise vous donne les moyens et met ce que vous demandez en place, mais soyez acteurs, soyez responsables, c’est-à-dire :

  • Encourager les collaborateurs à s’impliquer dans les domaines qui les intéressent (sport, musique, art,…). Ils sont acteurs de leur temps libre, de leur bien-être ;
  • Encourager les collaborateurs à s’intéresser et s’impliquer dans la RSE de l’entreprise, dans la gestion de l’immeuble…

(KS RH-M) : Quelles sont, selon vous, les raisons qui expliquent le succès du projet et la mobilisation forte de l’ensemble des collaborateurs ?

(FT) : Quatre raisons:

1° La collaboration :

En amont du déménagement, quatre-vingt thèmes de commissions ont été choisis par la Direction des Ressources Humaines en collaboration avec les partenaires sociaux lors de comités de pilotage : restauration, salle de sport,… Tous les collaborateurs étaient invités à participer aux commissions afin d’y donner leur avis et d’exprimer leurs besoins.

Des besoins compris => des services adaptés !

2° Un service communication qui utilise le bon langage : Le digital

De nombreuses applications mobiles ont créées et ont un double intérêt :

  • Ergonomique : A l’air du temps, les applications sont rapides, efficaces et permettent à la fonction RH d’être en proximité avec les collaborateurs ;
  • Collecte de données pertinentes : Les utilisateurs s’identifient sur les applications et entrent un certain nombre d’informations les concernant. Il s’agit d’une source inestimable permettant à la DRH d’identifier et de mieux cibler les communautés.

3° Un chef d’orchestre qui bat la mesure : La DRH, moteur de l’innovation RH !

Quelqu’un doit montrer l’exemple, initier les idées et par la suite être capable de les entendre et de permettre leur mise en œuvre. Il faut aussi trouver les bons coachs, les bons sponsors et surtout persévérer quand les résultats ne sont pas immédiats jusqu’à atteindre l’objectif recherché.

4° Des résidents acteurs :

Au-delà de la fonction RH, aujourd’hui un foisonnement d’idées provient directement des collaborateurs et parfois même de prestataires externes à Carrefour !

(KS RH-M) : Avez-vous renouvelé l’audit interne qui avait été réalisé quelques semaines après l’emménagement ? Les résultats ont-ils évolués ?

(FT) : L’audit n’a pas été renouvelé car un suivi beaucoup plus régulier a été instauré à la place.

  • Un comité Qualité et des panels de communautés ont été mis en place : les panels sont interrogés mensuellement ;
  • Des questionnaires de satisfaction sont envoyés aux collaborateurs de manière plus ponctuelle ;
  • Enfin, des réunions trimestrielles réunissant les assistantes permettent un retour quant au ressenti des collaborateurs au quotidien.

Ces outils de mesures ne sont pas contraignants puisqu’une grande partie est réalisée via internet (questionnaire, panels,…) et sont donc faciles et rapides à utiliser.

(KS RH-M) : Avez-vous remarqué un changement d’attitude des collaborateurs ou dans les pratiques managériales ?

(FT) : Je vois les gens heureux !

(KS RH-M) : Pour finir, comment décrieriez-vous votre projet en quelques mots ? 

(FT) :

  • Une réponse au bien-être au travail
  • La suite logique RH sur le thème de la Qualité de Vie au Travail
  • Le partage de responsabilités avec des « résidents » qui veulent être acteurs de leur bien-être par l’innovation et notamment des nouvelles générations qui veulent participer à la création !

 

Auteur : Caroline Noailly, Business Analyst

Leave a Comment