Colloque 50 ans de l’Apec / Etude « Cadres et entreprises : regards croisés sur la transformation du rôle des cadres

A l’occasion des 50 ans de l’Apec et du colloque « Cadres : enjeux et mutations pour demain », Elabe a réalisé pour l’Apec une étude auprès de 1500 cadres et 502 RH et dirigeants d’entreprises sur les transformations du rôle des cadres.

Ci-dessous les principaux enseignements tirés de cette étude :

  • La transformation des organisations est une réalité pour une majorité de cadres et de RH. Ils affirment en faire l’expérience au quotidien.

A date, c’est une évolution visible (outils de communication, flux et volume d’informations, gain d’efficacité), mais une mutation inachevée (collaboratif, horizontalité et nouvelles compétences).

  • Les cadres accueillent ces changements avec optimisme.

Ils estiment que la transformation à l’œuvre est positive, pour l’entreprise comme pour eux-mêmes.

Elle est perçue comme une promesse d’agilité, de créativité retrouvée et de temps travaillé recentré sur la valeur ajoutée. Elle cristallise néanmoins des craintes, minoritaires : déshumanisation, inflation de process, externalisation et exigence d’immédiateté.

Si le mouvement en cours suscite plus d’envie que d’inquiétude, il impose également vigilance et accompagnement pour convertir la promesse de bénéfices en progrès pour tous les cadres.

  • Au sein de ces organisations en transformation, le rôle des cadres est en recomposition.

Encadrement, autonomie, organisation, mobilisation, décision, expertise et transmission restent des marqueurs forts du rôle des cadres dans l’entreprise, quel que soit son mode d’organisation.

Le cadre est un vecteur de la création de valeur dans les organisations : garant de la qualité et de l’efficacité des interactions au sein de l’entreprise, vecteur de cohésion et d’innovation.

La transformation en cours pose en revanche un impératif d’adaptabilité et de développement de la polyvalence. Elle impose également l’apprentissage de nouveaux équilibres : temps long / court, jeunes et seniors, expertise et polyvalence, horizontalité et verticalité.

Si cadres et RH font un récit commun des enjeux et dessinent un portrait convergent du rôle des cadres dans l’entreprise, les cadres sous-estiment les attentes des organisations sur leur rôle d’intra-preneur et d’ambassadeur de l’entreprise.

  • L’enjeu de l’employabilité sur un marché en mouvement : des moins de 35 ans confiants, des plus de 50 ans fragiles et inquiets.

Cadres et RH s’accordent sur les principaux critères de l’employabilité d’un cadre sur le marché de l’emploi actuel : expertise, notoriété, qualité du réseau et expérience d’encadrement. Si les cadres estiment disposer de l’expertise et de la notoriété sur leur domaine de compétence, ils admettent en revanche des fragilités en matière d’encadrement et de réseau.

Pour développer leur employabilité, ils privilégient pourtant le développement personnel à la formation en management. Une majorité se tourne naturellement vers ses pairs, son manager direct ou des prestataires et organismes de services spécialisés dans l’emploi des cadres pour accompagner leur évolution professionnelle. Le dialogue avec les RH au sein de l’entreprise est minoritaire.

Au-delà des compétences et des besoins, deux réalités de l’employabilité des cadres se dessinent néanmoins : des moins de 35 ans confiants, des plus de 50 ans fragiles et inquiets.

  • Demain, les cadres …

Invités à se projeter dans 10 ans, les cadres décrivent des parcours individuels linéaires, une mobilité réduite au changement d’entreprise.

Mais pour « les autres, les cadres », une majorité s’accorde à projeter des parcours discontinus et des mobilités plurielles (changements de métiers, statuts d’exercice de l’activité professionnelle – indépendance, multi-salariat, alternance de périodes de chômage et d’activité, changement de référentiel en matière de contrat de travail).

Nous adressons nos remerciements à Bernard Sananes, l’ELABE et l’APEC pour cette étude que vous pouvez consulter ici.

Equipe Blog RH Wavestone

Noter cet article

Leave a Comment