Club CSP du 26 Juin – CSP RH : l’heure du bilan

Le 26 juin s’est tenue la première session du Club des Centres de Services Partagés RH de l’année, où les membres, présents en nombre, ont pu échanger autour d’un thème central : « CSP RH : l’heure du bilan »

La session a été animée par Philippe Martin, Maylïs Gutton, et François Huet, respectivement Directeur, Consultante Senior et Consultant au sein de la practice People & Change de Wavestone. Elle s’est appuyée sur un questionnaire soumis auprès des Responsables CSP membres du club, constituant ainsi un benchmark général des CSP RH.

Le Club CSP RH est constitué de CSP RH ayant au moins 18 mois d’ancienneté. L’objectif de ce benchmark des CSP RH était d’effectuer un état des lieux de ces organisations, arrivées pour la plupart à un niveau de maturité important, que ce soit en termes de performance, d’organisation ou de spécialisation.

Ainsi, forts des réponses obtenues, représentant un panel de plus de 400 000 salariés gérés par les CSP répondants, nous avons articulé la restitution de notre étude en trois parties :

  1. Etat des lieux des CSP tous domaines confondus
  2. Bilan général sur les CSP RH
  3. Tendances futures qui impacteront ces organisations

La première partie, animée par Maylïs Gutton et François Huet, mettait l’accent sur l’évolution globale des Centres de Services Partagés en s’appuyant sur divers indicateurs : l’élargissement du champ d’action des CSP, l’évolution des outils de contrôle et de pilotage, ou encore les objectifs de gains de productivité et de maintien de la QVT. Depuis une vingtaine d’années, la tendance est à la mise en place de CSP, et il est attendu de ces derniers des gains de productivité croissants et un reporting toujours plus performant. Cette présentation a suscité des interrogations chez les membres du club concernant la part de responsabilité du CSP dans la productivité sur des activités telles que la paie.  Enfin, cette première partie s’est conclue sur un point de situation au sujet des différents types d’externalisation et de leur place dans le marché.

La deuxième partie, reprenant les données récupérées via le questionnaire, a été animée par Philippe Martin autour de sujets tels que le niveau d’automatisation des CSP, les budgets et coûts de fonctionnement de ces organisations, ou encore la qualité de vie au travail. Quelques sujets phares ont provoqué des débats intéressants, comme le niveau de centralisation du CSP, les avis divergeant entre la désintermédiation des processus et le maintien de RH locaux encore très présents.

Un autre point a également été soulevé par les Responsables CSP, concernant la tension actuelle du marché de l’emploi, qui rend très complexe le recrutement de gestionnaires qui satisfassent à la fois les exigences salariales et le niveau d’expertise attendus par le CSP.

Le troisième point important de cette partie a concerné les performances économiques des CSP. Les différents indicateurs proposés par l’étude n’ont pas manqué de faire réagir les Responsables de CSP, qui ont pu comparer leur CSP aux chiffres du benchmark. Parmi ceux-ci : le nombre de salariés gérés par gestionnaire du CSP, les coûts de gestion d’un salarié client du CSP, ou encore le coût salarial chargé d’un gestionnaire du CSP.

La fin de cette présentation était consacrée aux tendances émergentes qui vont impacter les CSP RH dans le futur. :

Les GBS (Global Business Services), organisations qui mutualisent les CSP d’un groupe international arrivés à un niveau de maturité suffisant, afin de centraliser les données et d’en extraire la valeur ajoutée.

L’application de la robotisation aux Centres de Services Partagés. Récemment, les éditeurs de solutions SIRH sont en mesure de proposer la robotisation sur différents processus RH, tels que la rédaction automatique du contrat de travail ou la production d’attestations. Cependant, comme l’ont judicieusement souligné les Responsables de CSP, ces technologies n’en sont qu’au stade de test, et leur ROI est difficilement démontrable à ce jour.

Dans des articles à suivre, nous reviendrons plus en détails sur les résultats de notre questionnaire et les problématiques soulevées par cette étude.

Pour toute demande d’informations au sujet du CLUB CSP RH, merci de contacter :

Philippe MARTIN

Directeur Practice People & Change, Wavestone

Courriel : philippe.martin@wavestone.com

Auteurs : François HUET, Consultant ; Maylïs GUTTON, Consultante senior

Noter cet article

Leave a Comment