Il y aura un avant et un après covid-19 pour la qualité de vie au travail

C’est ce lundi 15 juin que débute la semaine de la qualité de vie au travail, organisée par l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT). A cette occasion, le blog RH by Wavestone en profite pour faire un dossier spécial qui va durer toute la semaine : au menu, une semaine ponctuée de nombreuses publications pour essayer de faire le tour de la question, réfléchir, s’inspirer !

 La crise sanitaire a totalement bouleversé, ces derniers mois, nos manières de travailler. Quand le confinement a été déclenché, il a fallu s’adapter en urgence et apprendre à produire autrement. Les managers, les services RH qui ont dû accompagner ces turbulences, ont été très fortement sollicités.

A l’occasion de la semaine de la qualité de vie au travail, nous souhaitons nous interroger, prendre du recul, pour commencer à tirer les premières leçons de cette crise. Si l’on est convaincu qu’il y aura un avant et un après covid-19 pour la qualité de vie au travail, qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Qu’est-ce que l’expérience de la crise sanitaire, doublée d’une crise économique, va changer à la qualité de vie au travail ?

 

Quand les consultants RH se font les chroniqueurs de la crise covid-19

Depuis le début de la crise, le Blog RH s’est intensément mobilisé pour faire profiter ses lecteurs de l’éclairage des consultants Wavestone sur les bouleversements en cours.

De nombreux salariés basculant pour la première fois du jour au lendemain en télétravail, nous nous sommes demandés comment faire du télétravail un levier de performance, un élément clef étant la maîtrise des outils de travail à distance, que des startups ont d’ailleurs mis à disposition gratuitement pendant la durée du confinement.

Nous avons également analysé les freins potentiels pouvant affecter les managers et les collaborateurs face au télétravail, et le challenge en particulier du management à distance. Les managers étant effectivement soumis à rude épreuve, nous avons pensé au coaching individuel pour les soutenir dans ce contexte de crise, dans lequel ils affrontent de nouveaux défis liés notamment à l’activité partielle.

Un des grands enjeux du confinement s’est également avéré être la question du droit à la déconnexion, notamment pour limiter, de manière complémentaire avec l’actualisation du Document Unique d’Evaluation des Risques, les risques concernant la santé des collaborateurs.

En outre, pour lutter contre l’isolement du collaborateur face à son organisation, les communautés en entreprises, s’appuyant sur les outils collaboratifs et digitaux, ont montré qu’elles étaient plus utiles que jamais.

Enfin, nous avons commencé à réfléchir aux impacts du confinement à long terme sur les modes de travail, et notamment sur la pratique du télétravail.

Une crise durable

Il est désormais clair que la crise sanitaire va se doubler d’une crise économique. Les Directions RH vont ainsi être sous tension de nombreux mois, en première ligne pour accompagner la direction et les salariés. Ces crises vont donc renforcer le positionnement de la RH comme un partenaire business et stratégique et contribuer fortement au renouveau des modèles opérationnels. Plus que jamais, il faudra tirer profit des nouvelles technologies pour mettre au cœur de la stratégie la question de la qualité de vie au travail. C’est indispensable, notamment pour conserver les compétences clés, continuer à attirer les talents lors de la reprise économique, et faire de la marque employeur et des valeurs de l’entreprise un enjeu prioritaire.

Le programme de la semaine du blog RH

Si beaucoup de choses ont été dites, de nombreuses réflexions menées, il reste encore de larges pans à découvrir : les conséquences du confinement sur nos manières de travailler et la qualité de vie au travail sont presque sans limite.

Lundi : l’expérience collaborateur de demain, c’est aujourd’hui

Nous commençons la semaine de la qualité de vie au travail avec un éclairage sur l’expérience collaborateur de demain, qui commence aujourd’hui ! Nous tentons de répondre à cette question : comment maintenir une expérience collaborateur de qualité et garantir l’engagement des salariés malgré la crise, qui va encore durer, et la distance ?

Mardi :  S’inspirer de l’art de travailler en mode distribué

Mardi, nous verrons comment s’inspirer de l’art de travailler en mode distribué. L’objectif de cet article ne consiste pas à brosser un portrait dithyrambique du travail en mode distribué afin d’en faire un remède miracle mais d’identifier des pratiques clés réplicables à notre fonctionnement en télétravail à marche forcée.

Mercredi : Accompagnement psychologique et gestion de crise … comment prévenir les risques psychosociaux et les traiter ?

Mercredi, on se concentrera sur l’accompagnement psychologique. En temps de crise, les entreprises doivent redoubler d’attention pour éviter une dégradation de l’état de santé psychologique des salariés. Elles doivent faire face à divers changements engendrés par un bouleversement du contexte économique, concurrentiel, technologique mais également politique.

Jeudi : Nouveaux accords de télétravail à la suite du confinement : la qualité de vie au télétravail au centre du dialogue social

Depuis le 11 mai, début du déconfinement, nous sommes entrés dans une nouvelle phase. Avec le retour progressif en présentiel, il s’agit désormais de savoir si le télétravail expérimenté pendant la crise du coronavirus va transformer la pratique du télétravail à long terme. Dans la mesure où le télétravail engendre une véritable révolution de l’organisation du travail, Il est indispensable d’engager un véritable dialogue avec les partenaires sociaux avant de faire évoluer le dispositif. Nous verrons ainsi jeudi à quel point la qualité de vie au télétravail est au centre du dialogue social.

Vendredi : La charge de travail comme lieu d’investigation au service de la performance et de la qualité de vie au travail.

Enfin, nous finirons la semaine avec une réflexion sur la charge de travail. Encore plus que d’habitude, les besoins liés aux difficultés économiques potentielles, comme celui de la productivité, seront susceptibles de s’accroître ; la gestion de la charge de travail des collaborateurs, plutôt que d’être un frein, peut être vue comme un vrai levier de performance et de Qualité de Vie au Travail.

Nous vous souhaitons une excellente semaine de la qualité de vie au travail en compagnie du Blog RH !

——-Jules SIMONINConsultant
Pour en savoir plus, vous pouvez contacter :
Sabrina YOUNSI-YUTHSenior Manager
sabrina.younsiyuth@wavestone.com

Autres articles en lien qui pourraient vous intéresser

Leave a Comment